Nouvelle réforme du congé parental

François Hollande a présenté à l’occasion d’une «convention de l’égalité» entre les femmes et les hommes à Paris, les grandes priorités d’une loi-cadre pour les droits des femmes qui sera présentée en mai prochain. Parmi les pistes évoquées par le chef de l’Etat, la réforme du congé parental qui prévoit de raccourcir la durée maximale à deux ans et demi.

François Hollande

François Hollande

Le congé parental permet jusqu’à présent à l’un des parents de mettre sa carrière entre parenthèses pour se consacrer au nouveau-né. Le complément de libre choix d’activité (CLCA), soit l’allocation versée au bénéficiaire, est au maximum de 566 euros. Cette prestation est versée sur une période allant de six mois, pour un enfant, à trois ans maximum, à partir de la deuxième naissance.

Le gouvernement entend lors de sa réforme du congé parental ramener cette durée maximale à deux ans et demi. Les six mois supplémentaires seraient alors obligatoirement réservés au deuxième parent, dont l’allocation pourrait être revalorisée.

Pour le gouvernement, l’objectif est double. Il s’agit d’abord de permettre aux femmes, qui représentent 97% des bénéficiaires, de rester moins longtemps éloignées du marché du travail. «Ce n’est pas toujours la mère qui doit en être bénéficiaire», a précisé le chef de l’Etat.

934 total de vues, 1 aujourd'hui

Mots-clefs : , ,

Laisser un commentaire