EDF, le rève des cadres

EDF arrive ainsi en tête des entreprises attractives : 10% des cadres citent spontanément le géant français de l’électricité comme une «des entreprises dans lesquelles ils aimeraient travailler dans les années à venir», s’ils devaient changer de travail.

Total et EADS arrivent ex æquo en deuxième position, avec 7% de citations, suivis par la SNCF (6%) et Google (5%).

Globalement, figurent en bonne place les entreprises du secteur de l’énergie (Total, Veolia, GDF-Suez) et des transports (EADS, SNCF, Air France).

Les cadres restent par ailleurs pessimistes: 67% d’entre eux pensent que le niveau de vie en France baissera d’ici à un an.

Ils sont aussi 86% à s’attendre à une augmentation du chômage dans les mois qui viennent.

D’un point de vue plus personnel, 40% des cadres interrogés estiment que leur situation financière se dégradera dans l’année à venir.

Sondage effectué en ligne du 18 au 22 avril auprès d’un échantillon de 400 personnes, représentatif de la population des cadres résidant en France métropolitaine, suivant la méthode des quotas.

2,138 total de vues, 2 aujourd'hui

Mots-clefs : ,

Laisser un commentaire