Lexique

Missions
Piloter l’étude de solutions pour la création ou l’évolution des infrastructures (équipements, logiciels de base [OS, SGBD] et outils d’exploitation associés) du système d’information.

Attributions
Assurer :

• Les études (veille technologique, tests) sur les solutions techniques pour l’infrastructure matérielle et logicielle.

• Le pilotage de l’installation et l’adaptation des équipements et logiciels en tenant compte des impératifs et contraintes des utilisateurs.

• La supervision de l’administration des équipements et logiciels en surveillant les performances et en apportant les solutions correctives nécessaires.

• Le support technique aux différents utilisateurs de l’infrastructure matérielle et logicielle (notamment les Ingénieurs systèmes, les Administrateurs).

Positions
Se trouve en Entreprise Utilisatrice. Rattaché au Directeur Infrastructure ou au Responsable de l’Architecture. Intervient en tant qu’expert, mais a également une vision assez transversale des systèmes existants, ainsi qu’un rôle de pilotage.

Se trouve en Entreprise Prestataire (Constructeurs, Opérateurs, Cabinets de Conseil, Sociétés de Services et d’Ingénierie, Hébergeurs). Rattaché au Directeur Technique ou au Directeur de l’Architecture. Intervient en tant qu’expert.
Salaire
69 k€ brut annuel (salaire minimum: 58 k€, salaire maximum: 84 k€)
Expérience
4 à 6 ans

Formation

Pour devenir Architecte Technique, une formation de niveau BAC + 5 est nécessaire.

Statut : Cadre/Ingénieur

Rémunération directeur commercial

Salaire fixe moyen : 63 643 euros

Rémunération variable d’un Directeur commercial

Bénéficiaires : 68,4 %

En pourcentage du fixe : 17,3 %

Fourchette de salaires : 42 255 – 88 264 euros

Rémunération la plus haute : 88 264 euros

Avantages : mutuelle, PC et téléphone portables

Écart Paris-Province

Nord&Est : -4,3%
Sud Est : -3,1%
Sud Ouest : -5,0%
Ouest : -5,8%
IDF : 4,9%

Mission d’un directeur commercial

En poste chez les éditeurs, les SSII ou les constructeurs, il définit la stratégie commerciale qu’il propose à la direction générale. Il supervise les équipes commerciales et fait partie du comité de direction.

Caractéristiques individuelles

Age : 45 ans
Ancienneté : 11 ans
Formation : Maîtrise

Rémunération Responsable projet architecture et intégration de systèmes

Salaire fixe : 66 k€
Rémunération variable : 5 k€
– en % fixe : 7,1 %
– Taux de bénéficiaires : 95 %
Fourchette des rémunérations : de 61 k€ à 83 k€
Rémunération la plus haute : 92 k€

Mission de Responsable projet architecture et intégration de systèmes

Supervise des projets de grande envergure qui influent sur les choix technologiques fondamentaux du système d’information.
Conçoit, valide et assure le développement et la mise en œuvre d’une solution globale à partir des besoins et des choix technologiques.
Intervient en environnement multi-plate-forme et systèmes et coordonne les experts, ingénieurs et techniciens qui déploient des composants systèmes, réseaux et logiciels.

Rémunération technicien d’exploitation

Salaire fixe : 25 k€
Rémunération variable : 1 k€
– en % fixe : 5 %
– Taux de bénéficiaires : 34 %
Fourchette des rémunérations : de 21 k€ à 31 k€
Rémunération la plus haute : 36 k€.

Écart Paris/Province

Salaire moyen en région parisienne : 27 k€

fourchette de 22 à 31 k€.

Salaire moyen en province : 24 k€

fourchette de 20 à 28 k€

Écart des salaires moyens entre région parisienne et province : 10 %.

Mission technicien d’exploitation

Assure le bon fonctionnement d’une partie du matériel, des périphériques et, parfois, du réseau.
Garantit la sécurité des informations et la qualité technique des travaux effectués.
En général, les titulaires ne sont pas cadres.

Statut : Cadre/Ingénieur

Rémunération d’un Consultant système d’information

Salaire fixe : 40 532 euros

Rémunération variable

Bénéficiaires : 32,1 %

En pourcentage du fixe :8,4 %

Fourchette de salaires : 31 354 – 50 603 euros

Rémunération la plus haute : 50 603 euros

Avantages : mutuelle, tickets-restaurant, PC portable

Écart des salaires par région

Nord&Est : -5,8%
Sud Est : -6,2%
Sud Ouest : -7,0%
Ouest : -7,9%
IDF : 2,2%

Mission d’un Consultant de système d’information

Il anticipe et fait mûrir les nouveaux projets par une sensibilisation à l’apport des technologies nouvelles et une analyse prospective des processus métier. Il assiste la maîtrise d’ouvrage dans la définition des besoins et des solutions à mettre en œuvre.

Statut : Cadre/Ingénieur

Rémunération d’un chef de projet / maitrise d’ouvrage

Salaire fixe : 43 648 euros

Rémunération variable

Bénéficiaires : 33,6 %

En pourcentage du fixe : 7,6 %

Fourchette de salaires : 33 408 – 55 080 euros

Rémunération la plus haute : 55 080 euros

Avantages : mutuelle, PC portable, tickets-restaurant

Écart des rémunération par région

Nord&Est : -5,5%
Sud Est : -5,8%
Sud Ouest : -6,7%
Ouest : -7,6%
IDF : 2,6%

Missions d’un chef de projet

Il spécifie, organise, et planifie le projet, de sa conception à son lancement, en s’appuyant sur la ou les maîtrise(s) d’œuvre.

Responsable du contenu fonctionnel du projet, il en gère la conduite. Doté d’une réelle connaissance de la société, le chef de projet maîtrise d’ouvrage sait exprimer clairement les demandes des utilisateurs pour les traduire ensuite en exigences précises et exploitables.

Statut : technicien/Agent de maîtrise

Rémunération d’un technicien réseaux

Salaire fixe moyen : 23 470 euros

Rémunération variable

Bénéficiaires : 13,4 %

En pourcentage du fixe : 7,4 %

Fourchette de salaires : 18 775 – 28 565 euros

Rémunération la plus haute : 28 565 euros

Salaires par Régions :

Nord&Est : -1,8%
Sud Est : -4,1%
Sud Ouest : -5,7%
Ouest : -3,6%
IDF : 5,0%

Mission d’un techniqien réseaux

Il veille au bon fonctionnement quotidien d’un réseau. Mais il peut également participer à la gestion d’un petit réseau et le faire évoluer.

Académie des Gouvernantes est la première école en France qui forme à devenir Gouvernante à domicile. Elle s’inspire de ce qui existe dans d’autres pays, notamment le Norland College en Angleterre, qui forme des « Nannies », le terme anglais qui désigne les gouvernantes d’Enfants. Nous y apportons néanmoins une touche particulière, en nous attachant à inculquer aux élèves le savoir vivre à la française. Nous sommes actuellement en phase de recrutement de la prochaine promotion de gouvernantes d’enfants.

Comment s’organise la formation ?

Elle débute en avril et dure six mois au total, avec trois mois en centre et trois mois de stage. Les cours sont variés : du développement de l’enfant à l’alimentation, des jeux créatifs à la communication, de la sécurité aux règles d’hygiène. L’accent est également mis sur les règles de bonnes manières, de tenue, d’esthétique… A l’issue de la formation, les élèves obtiennent un certificat reconnu, le CCP garde d’enfants à domicile, et le diplôme de « Gouvernante d’Enfants » de notre Académie,

Quels sont les profils de candidats recherchés ?

La formation est accessible à tous, femmes et hommes, à partir de 18 ans. Il n’y a pas de prérequis, même si une première expérience professionnelle auprès d’enfants ou une formation préalable petite enfance constitue un plus. Il est également recommandé de maîtriser une ou plusieurs langues étrangères, car c’est un métier très international. Au niveau des qualités recherchées, il faut avoir une très bonne présentation, une bonne capacité d’adaptation, de la rigueur, de la ponctualité, un bon relationnel avec les enfants comme avec les adultes et une capacité à travailler en autonomie. Il faut également savoir faire preuve de discrétion.

Comment accède-t-on à la formation ?

La sélection se fait jusque fin mars sur dossier puis à l’issue de tests de sélection et d’un entretien. Les frais de formation sont de 3600 euros, mais il y a des prises en charge possibles selon les statuts. Certaines familles peuvent aussi s’engager à financer la formation d’un élève-stagiaire. Au cours de la formation, les élèves doivent respecter des règles de comportement très strictes et un code d’éthique. Il faut savoir aussi que l’uniforme est obligatoire.

Quels sont les débouchés à l’issue de la formation ?

Grâce au service de placement interne à l’école et à la très bonne réputation de la formation, les débouchés sont excellents. Nous recevons d’ailleurs plus de demandes que nous avons d’élèves. Les personnes qualifiées pour cette activité sont très recherchées, dans toute la France et à l’étranger. Il faut savoir aussi que les salaires sont attractifs et peuvent aller jusqu’à 3500 euros par mois pour une gouvernante d’enfants avec expérience, sans compter les avantages, notamment le logement de fonction dans certains cas.

Inscriptions immédiates au [viral-lock]01.53.90.15.34 ou par mail en envoyant votre CV et LM à mbrissot@academiedesgouvernantes.fr[/viral-lock]